Éducation bienveillante : Les conseils et explications indispensables pour la mettre en application

Avez-vous déjà entendu parler de l’éducation bienveillante ou de la parentalité positive ? Nouvelle marotte des parents bobo qui rêvent d’être les plus compréhensifs avec leur progéniture. Le but ? On n’éduque plus ses enfants à la dure comme au temps de Pétain et du général de Gaulle.

Bien plus développées et instruites, les familles de nos jours ont envie de développer un climat de bienveillance et d’écoute qui permet aux enfants (et donc adultes de demain) de s’épanouir dans les meilleures conditions.

On vous parle de ce qu’est l’éducation positive et bienveillante, qui vise à instaurer une réelle bienveillance enfant. On commencera par vous en donner une définition rapide pour ensuite s’intéresser à ce que vous pouvez mettre en oeuvre en tant que parents bienveillants pour adopter une attitude bienveillante (même les jours où vous êtes épuisés et où vos enfants vous font le même caprice depuis des jours, voire des semaines).

La bienveillance éducative n’est pas si simple que cela. Alors, autant vous parler de parentalité bienveillante dès à présent en vous donnant surtout quelques astuces et méthodes.

Définition de l’éducation bienveillante

L’éducation bienveillante est une méthode d’éducation (ou plutôt qu’une méthode des recommandations) relative à la façon dont vous pouvez vous comportez avec vos enfants.

Aussi bien vos bébés, vos petits enfants, que de vos grands enfants voire même vos adolescents, l’éducation bienveillante et parentalité positive s’appliquent tout le temps. (Pour tout vous dire, l’éducation positive est également possible pour les animaux de compagnie).

Vous comprenez donc bien qu’au-delà des parents et du manuel d'éducation à l'usage des parents que vous pouvez lire, si vous travaillez au contact de petits enfants mais aussi de grands enfants, vous en avez besoin.

Bienveillance en crèche mais aussi bienveillance au collège, à l’école primaire mais aussi lycée, vous avez besoin de comprendre la psychologie des enfants.

Parents : comment appliquer l’éducation bienveillante

En tant que parent, maintenant que vous avez compris l’éducation bienveillante définition, vous avez besoin d’une formation éducation bienveillante ?

Si vous avez envie, vous pouvez lire un livre éducation bienveillante ou consulter un blog éducation bienveillante, mais sinon, on vous donne des petites astuces techniques à mettre en place pour bien gérer une éducation positive enfant. C’est-à-dire une éducation bienveillante.

  • Posez des questions.
  • Si vous êtes face à un enfant qui pleure, qui fait une crise d’angoisse, qui est en colère, commencez par lui poser des questions. L’idée ? Pratiquez la bienveillance petite enfance (même au-delà de la bienveillance) est possible si vous êtes capable de communiquer avec l’enfant. Plutôt que de le réprimander, vous allez lui parler, l’interroger sur les raisons de sa colère ou de sa tristesse, etc. Ensuite, attention à bien pratiquer une écoute active. C’est-à-dire que vous allez être dans l’empathie et non dans le jugement, pour ne pas braquer et bloquer l’enfant.
  • N’utilisez pas la négation.
  • C’est l’astuce la plus simple à mettre en place quand on souhaite adopter une éducation ou une pédagogie positive. Plutôt que d’utiliser des tournures de phrases négatives, on vous conseille d’être toujours dans le positif et la suggestion. Ne lui interdisez pas une action ou une parole, dites lui qu’il pourrait peut-être faire autrement. Ouvrez avec lui un dialogue dans une atmosphère bienveillante. Il pourra ainsi de lui-même, sans se sentir agressé, comprendre pourquoi telle action ou telle parole n’est pas la bienvenue. De lui-même, il va comprendre qu’il peut agir différemment sur tel ou tel sujet.
  • Calmez les choses puis trouvez une solution.
  • Sur le moment, vous êtes agacé, votre enfant est lui-même énervé. Alors, mieux vaut, calmer le jeu. C’est dans un second temps seulement, que vous allez tout mettre en place pour trouver une solution.

Enfants : comprendre les colères

L’éducation bienveillante et positive est aussi une éducation bienveillante et respectueuse. Elle a pour but de vous permettre d’éduquer avec bienveillance.

Un enfant qui pleure, surtout dans l’éducation enfant 3 ans, ou un enfant qui est en colère a des raisons de l’être. Ce sont ces raisons que vous devez comprendre. Peut-être que Léo pleure tous les matins parce qu’il a peur que vous partiez au travail sans lui. Maya fait un caprice pour aller prendre son bain car elle sait que cela signifie que c’est la fin de la journée, etc.

Il vous faut donc chercher à comprendre plutôt qu’à sanctionner. Élever la voix, voire être violent, n’est JAMAIS la bonne solution. Avoir un ton ferme, d’accord mais vous ne devez surtout pas oublier comment est-ce que vous pouvez vous y prendre pour encourager l’enfant à se défaire de ses peurs.

En définitive, on vous recommande vivement d’adopter une éducation bienveillante et une pédagogie positive pour que les enfants soient le plus épanouis possibles. Au quotidien, cela passe par un dialogue, une absence d’agressivité et un climat d’amour et de compréhension. Si vous le souhaitez, affichez chez vous (ou dans la crèche) une citation éducation bienveillante pour vous rappeler ce mantra en permanence.

Vous souhaitez connaître l’éducation bienveillante définition ? C’est exactement ce que nous vous proposons ici, dans un guide complet sur la bienveillance petite enfance. Nous allons vous expliquer pourquoi vous devez choisir ce type d’éducation. Ensuite, nous allons voir comment réussir l’éducation positive, et ce que pourra en tirer votre enfant. Pour conclure, vous trouverez des astuces et des conseils à destination des parents. Tout cela vous intéresse ? Vous avez envie d’en savoir un peu plus ? Dans ce cas, poursuivez votre lecture. Ici, nous allons tout vous expliquer.

Pourquoi choisir l’éducation positive pour votre enfant ?

Différentes raisons devraient vous pousser à adopter l’éducation bienveillante :

  • La parentalité bienveillante est placée sous le signe du dialogue : grâce à ce type d’éducation, vous aurez la possibilité d’avoir un véritable dialogue entre vous, et votre enfant. Et cela n’est vraiment pas négligeable, vous ne trouvez pas ? Il faut savoir que le dialogue est bel et bien le pilier de l’éducation positive. Aussi, il est absolument nécessaire de parler, de faire parler votre enfant, pour que cela fonctionne
  • L’éducation bienveillante et respectueuse favorise la création d’un lien fort entre parent et enfant : le dialogue crée forcément un lien, entre le parent et l’enfant. De cette manière, vous allez pouvoir établir une relation de confiance avec votre bambin, ce dont rêve tous les parents, n’est-ce pas ?
  • Les parents bienveillants forment des enfants bien dans leur peau : eh oui, un enfant qui a la possibilité de parler avec ses parents, de s’exprimer et de discuter de ses émotions est forcément un enfant qui va se sentir bien dans sa peau. C’est un argument de poids, vous ne trouvez pas ?

Voilà ce qui devrait vous pousser à choisir cette éducation. Si vous souhaitez en savoir un peu plus, il est possible de trouver, dans toutes les bonnes librairies, un livre éducation bienveillante pour en savoir un peu plus. Un blog éducation bienveillante pourra également vous aider. De plus, sachez que sur Internet, il est tout à fait possible de trouver une formation éducation bienveillante, pour vous former au mieux.

Comment réussir son éducation bienveillante et parentalité positive ?

Vous souhaitez que ce type d’éducation porte ses fruits ? Nous allons vous en dire un peu plus, et vous donner quelques conseils pour y parvenir :

  • Se renseigner et se former à la bienveillance éducative : nous l’avons dit, il est indispensable de vous former, grâce aux ressources dont nous vous avons parlées précédemment
  • Choisir des établissements scolaires avec éducation bienveillante : renseignez-vous, peut-être que dans votre ville, vous pourrez trouver une éducation bienveillance en crèche, ce qui est nécessaire ! De cette manière, votre enfant ne sera pas déstabilisé
  • Prendre du temps pour soi : éduquer un enfant, surtout en méthode positive et bienveillante, voilà qui demande du temps et de l’énergie. Aussi, il est très important que vous preniez du temps pour vous
  • Ne pas essayer d’être parfait : c’est vrai, il est inutile de vous mettre la pression, et de vouloir être parfait. Faites votre maximum pour réussir l’éducation positive de votre enfant, mais sortez-vous de la tête que vous devez être parfait !

Suivez nos conseils et nos recommandations. De cette manière, vous allez pouvoir éduquer votre enfant de la meilleure des façons, et profiter de tous ses avantages.

Ce que l’enfant pourra tirer d’une éducation bienveillante et positive

Nous n’avons pas encore parlé de l’enfant, et de ce qu’il allait pouvoir tirer d’une éducation bienveillante et d’une parentalité positive. Pourtant, c’est lui le premier concerné ! Alors, quels seront les bénéfices pour lui ?

  • Éduquer avec bienveillance permettra à votre enfant de réfléchir de façon rationnelle : lorsque vous allez éduquer votre enfant de façon bienveillante, nous l’avons dit, vous allez discuter avec lui de son ressenti, vis à vis d’une situation, ou encore des sentiments qu’il ressent. De cette manière, votre bambin pourra comprendre ses émotions, et ainsi agir dans le futur de façon rationnelle
  • Une éducation positive enfant favorise la confiance en soi : si vous donnez votre confiance à votre enfant, par exemple en lui donnant des responsabilités au sein de votre foyer, alors celui-ci pourra prendre connaissance de sa valeur, et donc prendre confiance en lui
  • Une éducation bienveillante favorise le sentiment de sécurité : c’est important que votre enfant trouve sa place, et se sente en sécurité dans son foyer, mais également avec ses parents

Bienveillance enfant : quelques conseils pour les parents

Nous allons vous prodiguer nos derniers conseils, qui vous permettront de réussir cette éducation :

  • Avoir une attitude bienveillante, c’est juger les actes, et non pas l’enfant : c’est la citation éducation bienveillante qu’il faudra retenir !
  • Les punitions corporelles sont interdites : en éducation positive, pas de fessée, ni d’autres châtiments corporels
  • Se mettre à la place de l’enfant, c’est nécessaire : nous vous recommandons de vous mettre à la place de l’enfant, pour comprendre ce qu’il ressent et ainsi, agir en conséquence